Survivre aux excès du weekend et des fêtes

Survivre aux excès du weekend et des fêtes

Êtes-vous du genre à tout bousiller vos efforts alimentaires santé en un seul weekend? Il est toujours plus facile de garder ses bonnes habitudes durant la semaine: plus de fruits et de légumes, se coucher à heures régulières, éviter le grignotage, se préparer un lunch maison, etc. Mais que dire des weekends où abondent chips, desserts, bières et alcool? Et les 5 à 7? Le temps des Fêtes? Il peut être difficile de garder le cap et de maintenir ses objectifs avec les sorties entre amis, les soirées spéciales, les horaires atypiques. Il y a plus de tentations de manger plus que nos besoins réels et de faire des écarts qui sabotent nos bonnes habitudes de la semaine.

Avec les fêtes de Noël qui s’en viennent, voici quelques trucs pour y survivre.

  1. Garder l’écart à une seule soirée par fin de semaine
  2. Lorsque l’on sait qu’on aura un gros souper, manger plus léger dans la journée en évitant les glucides.
  3. Bien s’hydrater tout au long du weekend, principalement s’il y a consommation d’alcool.
  4. S’allouer un plaisir coupable au courant de la semaine pour éviter de voir le weekend comme un laisser-aller où tout est permis
  5. Bouger et transpirer : Aller prendre une marche pour s’oxygéner et favoriser la digestion. S’il y a eu excès, planifier plus d’activités physiques
  6. Ne pas s’affamer le lendemain d’un gros repas ou d’une grosse soirée. Même si on se sent ballonné, il faut continuer à manger. Il est bien de ne pas trop solliciter son foie en mangeant très léger pour quelques jours, par exemple des protéines maigres et des légumes.
  7. Prendre des enzymes digestives lors de ces repas d’exception
  8. Attention à l’alcool! Cela pourrait vous causer de manger plus que vos besoins réels! Sans parler des lendemains pas trop agréables…

Tant que les écarts alimentaires demeurent occasionnels, ce n’est pas grave de se faire plaisir de temps en temps…attention toutefois à faire de tous les weekends un laisser-aller complet.

 

 

 

 

 

Écrire un commentaire